Dictionnaire créole
Dictionnaire / Définition des termes créoles
Ca meme : Créole réunionnais. L'expression CA MEME ou CA MEME MEME signifie c'est ça, tout à fait, tu as raison.


Caloubadia : Créole réunionnais. On parle de CALOUBADIA pour qualifier une histoire compliquée, un imbroglio narratif.


Camayangue : Créole réunionnais. Le terme CAMAYANGUE identifie un individu de sexe masculin qui joue le caïd, un peu à la manière d'un coq sur son tas de fumier.


Caniar : Créole réunionnais. On indique par le terme CANIAR le côté délinquant, voyou de quelqu'un.


Cap Cap : Créole réunionnais. On utilise l'expression CAP CAP pour signaler la peur.


Câpre, câpresse : Dans la plupart des pays antillais, les CÂPRES ET CÂPRESSES sont des hommes et des femmes noirs(es) issus(es) de métissages entre blancs et noirs. Ils ont généralement les cheveux crépus, mais conservent une peau assez claire.


Case : Sur l'île de la Réunion et dans la plupart des îles antillaises, on désigne une maison par le mot CASE.


Chabin, chabine : En Guadeloupe et en Martinique, de même que dans plusieurs îles antillaises françaises, le terme CHABIN/CHABINE porte des connotations péjoratives et qualifie des individus métissés ayant des cheveux blonds ou roux, des yeux bleus ou verts et arborant parfois des tâches de rousseur.


Chaboulé : Créole réunionnais. On dira CHABOULÉ pour marquer l'action de tomber.


Chadeck : En Martinique, le CHADECK est une sorte de pamplemousse qui se mange alors qu'il est encore vert. On peut en faire du jus ou une friandise confite, laquelle est délicieuse.


Chaje : En créole haïtien le verbe CHAJE marque l'action de charger.


Chankre : En créole haïtien le verbe CHANKRE marque l'action de : (1) modifier sa direction ; (2) serpenter dans un chemin; (3) on l'utilise encore pour qualifier le front dégarni d'un individu.


Chatrou : En Martinique, on cuisine le CHATROU, sorte de petit poulpe délicieux, dans certains mets traditionnels, dont la fricassée de chatrou.


Chayé : Créole martiniquais. Le verbe CHAYÉ veut dire emporter.


Chèché : Créole martiniquais. Le verbe CHÈCHÉ ou CHACHÉ marque l'action de chercher.


Chié ék'sa : Créole réunionnais. On emploie l'expression CHIÉ ÉK'SA pour marquer l'action de partir.


Chipèke : Créole réunionnais. On utilise le mot CHIPÈKE pour désigner une sauterelle.


Chyenfè : Créole martiniquais. Un CHYENFÈ est l'équivalent d'un scélérat, d'un salaud.


Cokement : Créole réunionnais. Les Réunionnais emploient le mot COKEMENT pour signaler l'application d'une correction ou encore d'une raclée.


Colibri : En Martinique, le COLIBRI est l’oiseau fétiche du pays. On l'appelle aussi hummingbird.


Comen i lé ? : Créole réunionnais. L'expression COMEN I LÉ ? signifie :. Comment vas-tu ?


Cozment : Créole réunionnais. On dit COZMENT ou encore DISKISYON pour signifier une conversation ou une discussion.


Corèk : Créole réunionnais. On use du terme CORÈK pour indiquer que quelqu'un ou quelque chose est cool.


Cossa larive a ou ? : Créole réunionnais. L'expression COSSA LARIVE A OU ? signifie : qu'est-ce qui t'arrive ?


Coui : Dans la plupart des pays antillais, le mot COUI évoque une demi-calebasse, dont on se sert comme récipient en cuisine.


Crapate : Créole réunionnais. On dit CRAPATE en parlant d'une tique.


Cric ! Crac ! : Créole haïtien. L'expression CRIC ! CRAC ! est une formule rituelle posée d'emblée par un conteur au moment d'une amorce narrative.



Dictionnaire créole > Définition #C
 
Copyright © Dictionnaire créole | Toute reproduction même partielle strictement interdite | Partenaires : Vacances SXM | Location Saint-Martin | Rencontre St-Martin