Dictionnaire créole
Dictionnaire / Définition des termes créoles
Ba an wouspèl : En créole martiniquais, on utilise l'expression BA AN WOUSPÈL pour désigner l'action de soulager.


Bab : En créole martiniquais, BAB désigne la barbe.


Babiyaj : En créole martiniquais, BABIYAJ peut signifier : (1) une querelle ; (2) une protestation.


Babiyé : En créole martiniquais, BABIYÉ désigne l'action de : (1) quereller ; (2) protester.


Baboul : En créole martiniquais, BABOUL signifie mensonge.


Babouk : Créole réunionnais. Le mot BABOUK désigne une araignée.


Ba-di-kou : Créole martiniquais. BA-DI-KOU identifie la nuque.


Badojé : Créole martiniquais. BADOJÉ s'utilise pour dire blaguer.


Baf : Créole haïtien. Le terme BAF identifie une gifle.


Bagas : En Martinique, on parle de BAGAS pour identifier le résidu de la canne à sucre au moment où elle sort de l’usine.


Bagay : Créole martiniquais. Le terme BAGAY s'utilise pour parler d'objet, de truc, de machin.


Bakfoul : Emprunté à l'anglais "full-back", en créole martiniquais BAKFOUL veut dire qu'un contenant est plein à craquer.


Bakwa : En Martinique, on écrit BAKWA pour désigner un arbuste ornemental dont on utilise les feuilles pour la confection d'un chapeau traditionnel.


Balé : Créole martiniquais. BALÉ désigne : (1) un balai . (2) On l'utilise également pour marquer l'action de balayer.


Bander : Créole martiniquais. Le verbe BANDER marque le fait d'être en colère, de se bander comme un arc.


Bankoulélé : Créole martiniquais. On parle de BANKOULÉLÉ pour signaler la confusion.


Bat-dous : En créole martiniquais, lorsqu'on se fait BAT-DOUS, on se masturbe.


Batiman : En créole haïtien BATIMAN désigne un navire, peut importe son tonnage.


Bat' in karé : Créole réunionnais. L'expression BAT' IN KARÉ marque l’action d’aller se promener, se balader.


Batzyé : En créole martiniquais, BATZYÉ est : (1) un clin d'œil ; (2) une fraction de seconde.


Bay : En créole haïtien, le verbe BAY marque l'action de donner, de céder.


Bè : Créole martiniquais. On prononce BÈ pour dire beurre.


Béké : En Guadeloupe et en Martinique, on appelle BÉKÉ ou ZOREILLES les grands propriétaires blancs qui vivent entre eux dans une communauté sélective.


Bésé ba : Créole martiniquais. On emploie l’expression BÉSÉ BA pour indiquer l'action de se baisser.


Bêt a fé : Créole martiniquais. Les Martiniquais usent de l’expression BÊT A FÉ pour désigner les lucioles. On sous-entend vraisemblablement : bête à feu.


Bêt a plim : Créole martiniquais. On dit BÊT A PLIM pour parler des oiseaux. L’expression sous-entend : bête à plumes.


Béz la rak : Créole réunionnais. L'expression BÉZ LA RAK marque l'action de prendre un verre de façon excessive, c'est-à-dire de se saouler.


Bézèr : Créole réunionnais. Un BÉZÈR est un magouilleur. Vulgairement, le mot pourrait être associé au mot français baiseur.


Bibine : Créole réunionnais. On utilise le mot BIBINE pour évoquer la bière.


Blé : Créole martiniquais. On utilise le mot BLÉ pour identifier la couleur bleue.


Bôbô : Créole martiniquais. Le nom BÔBÔ désigne une prostituée.


Bodlammè : Créole martiniquais.Ll'expression BODLAMMÈ indique le bord de la mer.


Bokit : En Guadeloupe, et dans la plupart des pays de l'archipel antillais, les BOKITS sont un mets traditionnel qui consiste en une boule de pâte frite que l'on fourre ensuite d'une garniture de viande et fromage, généralement à base de jambon.


Bonbon la fesse : Créole réunionnais. On parle joliment de BONBON LA FESSE pour désigner un suppositoire.


Bouden : Créole haïtien. Le nom BOUDEN désigne : (1) un mets fait de boyaux d'animaux rempli de graisse et de sang similaire au boudin ; (2) il peut également être utilisé pour désigner un mensonge ou un bluff ; (3) il fait également office d'injure lorsqu'il se place dans l'expression "bouden gri" alors qu'il qualifie un individu méprisable.


Boug : Créole martiniquais. BOUG veut dire homme. Par extension, on utilise l'expression BOUG-LA pour désigner : le gars.


Boujon : Créole martiniquais. On dit BOUJON pour parler d'un bouton de fleur ou d'un bourgeon.


Bouret : Créole martiniquais. BOURET désigne une brouette.


Bourik : Créole haïtien. BOURIK qualifie un individu grossier, sans manières.


Boutey : Créole martiniquais. BOUTEY veut dire bouteille.


Bradjak : Créole martiniquais. BRADJAK qualifie un vieux tacot.


Bringelle : Sur l'île de la Réunion, on dit BRINGELLE pour désigner l'aubergine.


Bwa : Créole martiniquais. On utilise le terme BWA pour signifier bois. En créole haïtien, on l'utilise comme nom pour désigner une bastonnade.


Bwè : Créole martiniquais. Le verbe BWÈ marque l'action de boire.


Bwèt zôdi (ou bonm zôdi) : Créole martiniquais. BWÈT ZÔDI ou BONM ZÔDI signifie boîte à ordures. En créole haïtien, BWÈT désigne une boîte.



Dictionnaire créole > Définition #B
 
Copyright © Dictionnaire créole | Toute reproduction même partielle strictement interdite | Partenaires : Vacances SXM | Location Saint-Martin | Rencontre St-Martin